Comment améliorer la mémorisation d’un message publicitaire ?

Augmenter ses ventes, valoriser son image ou accroître sa visibilité… Tout savoir sur les mécanismes qui marchent !
#influencermarketing
2 min

Augmenter ses ventes, valoriser son image ou accroître sa visibilité… Ces retours sur investissement, communs aux différentes campagnes de communication, convergent tous vers un même objectif : la mémorisation du message publicitaire.

Véritable élément clé dans la réussite d’une campagne publicitaire, il s’agit là d’influer sur la notoriété spontanée de la marque, jusqu’à une possible introduction dans le Top of Mind des consommateurs. Autrement dit, l’enjeu consiste donc à faire entrer la marque dans un ensemble de considération afin que les produits ou services proposés viennent directement à l’esprit des consommateurs lorsqu’ils envisagent un achat.

La mémorisation est donc le résultat d’une stratégie de communication qui va inclure plusieurs facteurs tels que la qualité créative, la diffusion, l’émotion ou encore les valeurs véhiculées.

En savoir plus : Etudes et statistiques de l’Influence Marketing

Comment mesurer cette mémorisation du message publicitaire ?

En résumé, ce résultat de mémorisation n’est pas à négliger dans le R.O.I. d’une campagne. Et heureusement, comme tout résultat, il est possible de le mesurer de manière plus ou moins précise. Il existe en effet différents indicateurs pour estimer l’efficacité d’une campagne concernant la mémorisation, basés sur des sondages à destination du public : les différents scores de mémorisation, les taux de notoriété spontanée et assistée et le Bêta de Morgensztern.

Etude notoriété

Mesurer cette mémorisation au lendemain du lancement de la campagne permet d’établir quelques indicateurs sur le déroulement de la campagne. Cependant, il est tout aussi important d’effectuer un tel calcul six mois après l’arrêt des actions de communication. On parviendra alors à en déduire l’impact de la campagne sur le long terme et obtenir ainsi des résultats définitifs sur les retombées.

Optimiser la mémorisation du message publicitaire

Au regard de l’importance de ce processus, comment garantir la mémorisation de son message publicitaire ? Il s’agit avant tout de respecter les grands axes d’une campagne de communication réussie. On portera alors une attention particulière à la qualité créative du message et aux émotions véhiculées. Là encore, l’utilisation d’une célébrité ou d’un influenceur est un atout considérable, de par leur tendance à provoquer davantage d’émotion auprès de l’audience ciblée.
On s’assure alors de générer un phénomène de rémanence. Autrement dit, le message est associé à un moment de plaisir ou à une sensation particulière vouée à durer. Pour devenir la référence dans son domaine, il faut ainsi trouver la juste émotion à véhiculer.

Mais créer de la rémanence n’est pas qu’une question d’émotion. Il faut également susciter de la curiosité. Qu’il s’agisse des cinq premières secondes de l’annonce, du visuel de l’affiche ou d’une photo sur les réseaux sociaux, il est nécessaire de retenir tout de suite l’attention du consommateur. Développer un intérêt immédiat et se démarquer font partie des éléments cruciaux, qui nécessitent indéniablement de la créativité.

Enfin, la stratégie de couverture médiatique entre bien sûr en compte : plus le message est vu et plus il aura de chance d’être mémorisé par un grand nombre de personnes. Heures de grande écoute à la radio, tranches horaires ciblée à la télévision, affichage massif en ville et placements sur des sites ciblés sur internet, la diffusion doit se faire sur des supports concernant l’audience visée.

Lors d’une campagne de communication, la mémorisation est un facteur clé qui n’est pas à laisser au hasard. Celui-ci va expliquer les retours sur investissement du projet et à ce titre, doit être pris en compte dans le déroulement des actions publicitaires, de façon quantifiable et qualifiable. Il s’agira de trouver les bons supports et de tirer les bonnes ficelles pour toucher et surprendre la cible. L’émotion véhiculée par la présence d’une célébrité aura tendance à favoriser ce phénomène dans l’esprit des consommateurs. Anticiper, optimiser et analyser : cette mémorisation du message publicitaire doit être maîtrisée, surtout lorsqu’on sait qu’elle fait preuve de réussite d’une campagne de communication.

Crédits Photos © : Youtube NikeFootball, Vuarnet
Pour plus d’informations sur le Marketing d’Influence, contactez-nous.