Déc 2021 / Blog / Tech

Le métavers façonnera t-il le futur de l’Influence Marketing?

Le secteur de l'Influence Marketing n’a cessé de croître ces dernières années et devrait peser près de 15 milliards d’euros en 2022. Cependant, le monde des médias et du marketing tout entier devrait être profondément bouleversé dans les années à venir avec l’apparition d’un nouveau phénomène : le métavers. Entre scénario de science-fiction et outil de communication révolutionnaire, découvrons ensemble ce que représente ce nouvel univers virtuel, ainsi que les changements qu’il va provoquer dans le monde de l’Influence Marketing.

Le métavers : qu'est-ce que c'est au juste ?

Le concept du métavers

Le métavers, ou metaverse en anglais, désigne un espace de réalité virtuelle dans lequel des utilisateurs vont pouvoir interagir entre eux. Pour faire simple, le métavers se dessine comme un monde parallèle, une représentation physique du web, accessible grâce à un casque de réalité virtuelle, et qui possède sa propre économie indépendante, rendue possible grâce à la blockchain.

Le concept de métavers repose sur 3 éléments fondamentaux : 

  • la Réalité Virtuelle : ce monde alternatif sera accessible grâce à des outils de réalité augmentée comme des lunettes de réalité virtuelle ou des casques VR.
  • La Blockchain : l’économie du métavers repose sur cette technologie décentralisée de transfert de données qui permet la création de monnaie virtuelle et l’échange de NFT.
  • le Web 3.0 : le métavers est considéré comme la prochaine version du web 2.0 que l’on connaît actuellement. La notion de web 3.0 repose sur le principe de pouvoir posséder des “parties” d’Internet.

Le métavers va également permettre de matérialiser l’un des produits digitaux les plus en vogue en ce moment : les NFT. Ces Non-Fungible Tokens, traduisible par jetons non fongibles, sont des clés d’identification cryptographiques qui permettent la possession de n’importe quel objet numérique, tel qu’une image, une vidéo ou encore un fichier audio.

Les prémices du métavers

Contraction du mot grec meta—qui désigne le changement et la transformation—et d’univers, le terme métavers a été introduit pour la première fois par l’écrivain Neal Stephenson en 1992. Dans son roman Snow Crash, l’auteur s’en est servi pour désigner le monde dystopique qu’il a imaginé où humains et avatars virtuels se rencontrent et évoluent côte à côte. 

Outre le monde de la fiction, la première industrie à avoir réellement implémenté le métavers est celle des jeux vidéo.

En 2003, le monde allait avoir un avant goût du futur avec la sortie du jeu Second Life. Cette simulation représente, encore aujourd’hui, ce qui se rapproche le plus de ce que pourrait être le métavers : un monde virtuel à la croisée des réseaux sociaux et du jeu vidéo.

3 ans plus tard, un autre précurseur du métavers allait voir le jour : Roblox. Cette licence à l’apparence pourtant enfantine est en réalité bien plus qu’un jeu. C’est un écosystème communautaire au sein duquel les joueurs ont la possibilité de créer, de s’amuser et d’interagir avec leurs amis.

L'accélération du projet avec la crise sanitaire

Les différents confinements ont montré les limites des technologies actuelles pour maintenir un lien social depuis son domicile. Malgré l’avènement des logiciels de visioconférence comme Zoom, Teams ou Slack, nous n’avons jamais autant manqué de contact humain. Et c’est en partie la raison de la recrudescence du concept ces derniers mois.

Pour pallier au manque de sociabilisation, cette période a vu naître les premiers événements 100% digitaux organisés par des influenceurs à la renommée mondiale. Ainsi, les nouvelles générations ont pu assister à leur premier show depuis leur salon avec le concert de Travis Scott dans Fortnite (qui a rapporté plus de 20 millions de dollars) ou celui de Lil Nas X dans Roblox (qui a rassemblé près de 33 millions de fans). 

Mais l’industrie du jeu vidéo n’est que l’élément déclencheur du métavers avant qu’il ne s’étende petit à petit aux autres industries. Ainsi, le tournant majeur est arrivé quelques mois plus tard, le 28 octobre 2021, lorsque Mark Zuckerberg a annoncé le changement de nom de Facebook en Meta.

Comment le métavers s'immisce sur les réseaux sociaux ?

Meta et Snapchat, fers de lance du métavers

Après avoir annoncé le rebranding de son entreprise, Mark Zuckerberg en a profité pour montrer ses plans pour le futur de Meta et de son métavers. 

Dans le métavers imaginé par Meta, l’utilisateur pourra se déplacer à travers différents environnements virtuels. Le premier, baptisé Horizon Home, est la représentation virtuelle de son domicile, où il sera possible d’inviter ses amis, de regarder des vidéos ou encore d’accéder à d’autres environnements. Ensuite vient Horizon Worlds, une plateforme permettant de créer des mondes virtuels et d’y inviter d’autres utilisateurs. Enfin, grâce à la réalité virtuelle des Working Rooms Horizons, il sera bientôt possible d’être en télétravail tout en conservant les avantages du bureau : pouvoir se déplacer de services en services, interagir avec ses collègues, partir en pause ensemble…

Malgré l’apparent leadership de Meta en ce qui concerne le métavers, il est important de garder en mémoire que ce monde parallèle ne sera pas détenu par une seule et unique entité. De ce fait, de nombreuses autres entreprises travaillent sur le projet comme Google, Apple, Microsoft ou encore Snapchat

Cette dernière est d’ailleurs tout doucement en train de s’imposer comme l’un des pionniers du métavers avec la récente incorporation de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée au sein de son application mobile. En effet, l’entreprise américaine—qui enregistre l’envoi de plus de 5 milliards de messages chaque jour—compte bien frapper fort avec ses deux nouvelles fonctionnalités : Scan et Lens. 

Scan permet d’analyser le monde autour de soi à travers la caméra de son smartphone. On peut ainsi découvrir les composants d’un aliment qu’on hésite à acheter, connaître la marque ou le prix d’une tenue qui nous fait de l’œil, ou encore savoir la race d’un chien qu’on rêve d’avoir. La fonction Lens permet quant à elle d’incorporer des éléments de réalité virtuelle à ses photos et vidéos comme des avatars ou des animaux.

L’avènement des technologies de réalité virtuelle

En 2021, 85 millions d’utilisateurs utilisent des plateformes de réalité virtuelle ou de réalité augmentée au moins une fois par mois. Face à ce nouveau marché, de nombreuses entreprises ont investi leurs ressources pour concevoir la technologie VR de demain.

Bien conscient de l’importance qu’allait occuper la réalité virtuelle, Facebook avait déjà racheté le fabricant de casque de VR Oculus en 2014 pour la modique somme de 2 milliards de dollars. Depuis leur création il y a plus de 15 ans, les casques Oculus n’ont cessé de gagner en qualité, de diminuer en poids et de baisser en prix. Ainsi, plus de 10 millions de modèles ont été vendus cette année à moins de 100 euros pièce, et avec l’annonce du métavers, ce chiffre devrait doubler en 2022. 

Snapchat non plus n’est pas en reste puisque l’entreprise travaille à la création de smart glasses qui devrait, à terme, remplacer les smartphones (et ainsi bénéficier pleinement du potentiel de l’AR de l’application) tout en faisant office de casque de réalité virtuelle pour accéder aux différents métavers. 

Les influenceurs devront prendre le tournant du métavers : une nouvelle façon de communiquer et d'engager sa communauté

Le bouleversement de la structure des marques

L’arrivée du métavers amène avec elle un tout nouveau marché à conquérir. Les marques vont alors devoir s’adapter à ce nouveau monde en commercialisant des produits digitaux. Les secteurs du luxe, de la beauté et de la mode ont été les premiers à opérer cette transformation en produisant des produits digitaux sous formes de NFT—NFT qui devraient représenter 10% des revenus de ces industries d’ici à 2030. 

Gucci a par exemple déjà commencé sa transition digitale en utilisant le métavers comme canal marketing. L’année dernière, la marque de luxe a collaboré avec Roblox pour organiser une version en ligne de son événement Gucci Garden, habituellement organisé à Florence. En recréant la scène du festival et ses produits phares dans le jeu, la marque a touché plus de 20 millions d’utilisateurs et vendu des milliers de sacs à main numériques en Robux (monnaie virtuelle du jeu)—certains modèles allant jusqu’à se revendre plus de 4000$ (ce qui est plus cher qu’un vrai sac à main Gucci !).

Mais la véritable révolution vient du changement majeur de ce qu’est une société dans le métavers. Comme nous l’avons mentionné précédemment, le web 3.0 repose sur les principes de décentralisation et de propriété individuelle. Ainsi, en achetant les produits d’une marque, un utilisateur en possède une part, et en devient en quelque sorte actionnaire. 

La transformation du rôle des influenceurs

Comme le métavers repose sur le principe de propriété individuelle, l’un des changements fondamentaux pour les influenceurs va être leur relation avec les marques. Puisque dans le métavers, tout ce qui est acheté nous appartient dans sa totalité, il est fort probable que les influenceurs possèderont une partie des marques qu’ils mettent en avant. Ils seront alors encore plus enclins à promouvoir une marque dont ils partagent les valeurs et les intérêts, plutôt que de simplement vanter ses mérites contre rémunération.

Cependant, avec l’arrivée du métavers, les influenceurs traditionnels vont devoir faire face à de nouveaux concurrents : les influenceurs virtuels—ou méta-influenceurs. C’est comme cela que Ai-Ailynn, intelligence artificielle et influenceur de renom sur le marché asiatique, a atteint une valeur estimée de presque 14 milliards de dollars après être devenue l’égérie de AIS, plus gros réseau de téléphonie en Asie.

Plus de 150 influenceurs virtuels ont déjà été recensés en 2021, et ce nombre devrait exploser dans les prochaines années avec la démocratisation du métavers.

L'apparition de nouveaux moyen de communication pour les influenceurs

Outre la forme que va prendre un influenceur dans le métavers, la révolution dans le monde de l’influence marketing va se ressentir dans les supports sur lesquels il va pouvoir toucher sa communauté.

Ainsi, grâce au métavers et à la réalité augmentée, les choses les plus folles deviennent envisageable. Une influenceuse beauté pourra s’inviter dans la chambre de ses fans pour leur prodiguer des conseils maquillages. Un influenceur food pourra apparaître dans la cuisine de ses abonnés pour les aider à préparer de bons petits plats. Un influenceur voyage pourra inviter ses fans à vivre ses dernières aventures avec lui.  

Vous l’aurez compris, le métavers offre d’innombrables possibilités, aussi bien en matière de communication, que d’influence marketing.

 

New call-to-action