5 comportements à éviter avec un influenceur

Tous les comportements néfastes pour vos campagnes d'influence.
#influencermarketing
3 min

Avec la démocratisation des réseaux sociaux, de nouveaux acteurs ont émergé. Leaders d’opinion 2.0, les influenceurs détiennent un important pouvoir de prescription, notamment auprès des nouvelles générations. Leurs recommandations permettent d’influencer le comportement d’achat de leurs abonnés (qui représentent une part de marché considérable) ou, au contraire, de dissuader une intention d’achat.

En cela, les nouveaux « gourous » du digital influent sensiblement sur l’e-reputation des marques.

YouTube, Instagram, Snapchat, blogs… Grâce à ces nouveaux médias digitaux, la communication, la forme d’expression et la culture s’en sont trouvés profondément bouleversés. Avec les influenceurs, c’est une nouvelle forme de journalisme qui a éclos. Si certaines marques ont assimilé les codes du marketing d’influence, d’autres baignent encore dans une mentalité « traditionnelle ».

Quels sont les 5 comportements à éviter avec un influenceur ?

1. Choisir un influenceur uniquement pour sa popularité

L’association avec un influenceur populaire ne garantit pas forcément la réussite d’une campagne de communication. Pour qu’un endossement soit efficace et pertinent, les valeurs de l’influenceur (et son expertise) doivent entrer en résonance avec celles de la marque : c’est ce qu’on appelle la congruence.

Kolsquare vous aide à identifier la personnalité la plus influente sur un thème : mode, voyage, humour… Et grâce à la connaissance pointue du marché de l’influence marketing et du comportement d’achat des consommateurs, les experts de Kolsquare vous aideront dans votre recherche.

2. Ne pas mesurer son impact

Si l’identification du domaine d’expertise de l’influenceur importe, il ne faut pas pour autant négliger l’analyse de son impact. Pour ce faire, plusieurs critères doivent être pris en compte : le taille de la communauté, la force du taux d’engagement, le taux d’impression…

Kolsquare vous permet également de rechercher la personnalité dont les fans « matchent » le plus avec votre marque.

3. Imposer son texte ou sa création

Les Youtubeurs, blogueurs ou instagrammeurs parviennent à fédérer des larges communautés grâce à leur personnalité, leur style… Si le texte ou la création imposé(e) par la marque diffère manifestement de l’univers et la ligne éditoriale de l’influenceur, l’impact du message s’en trouvera amoindri et la confiance sera alors rompue entre l’influenceur et sa communauté.

Kolsquare vous permet de publier, de façon simple et autonome, des posts sponsorisés sur les réseaux sociaux de plus de 300 influenceurs.

4. Proposer un message trop « commercial »

En centralisant les messages autour d’un terme précis, les #hashtags permettent aux marques de générer un fort taux d’engagement et de mieux cibler leurs cœurs de cible sur les réseaux sociaux. Toutefois, des messages trop promotionnels et « commerciaux » (avec des # et @ multiples) peuvent entraver l’efficacité et l’authenticité du dialogue entre l’influenceur et ses followers.

Grâce à une connaissance pointue du marché de l’influence marketing et des consommateurs, les experts de Brand and Celebrities pourront vous aider à élaborer un message impactant.

5. Négliger le tarif de l’influenceur

Si certains acceptent les compensations en nature (cadeaux, voyages…), c’est de moins en moins le cas aujourd’hui. Face à la forte croissance des sollicitations dont ils font l’objet, les influenceurs sélectionnent plus sévèrement leurs partenariats. Il est donc important de prendre en considération ce facteur.

Kolsquare vous donne une information précise sur le montant de la rémunération à envisager, le tarif étant indexé à de multiples indicateurs (renommée, expertise, engagement de la communauté…).

La plateforme en ligne, les outils et l’expertise de Kolsquare vous permettront ainsi de mener à bien votre campagne d’influence sur les réseaux sociaux. Si vous souhaitez en savoir plus, téléchargez notre Livre Blanc sur l’Influence Marketing.