• Se connecter
  • Pourquoi les budgets de l’Influence Marketing explosent ?

    Terrain de jeu de plus de quatre milliards de personnes, les réseaux sociaux sont devenus nos meilleurs alliés au quotidien. Les marques l’ont bien sûr compris et elles l’ont complètement intégré à leur stratégie de communication. D’autant plus avec l’explosion récente du social commerce qui place les influenceurs au cœur de cette stratégie. Le marketing d’influence est devenu le nouvel eldorado incontournable pour engager et convertir les clients. Explications dans notre article sur ces budgets qui explosent !
    6 min

    L’influence marketing, un gage d’efficacité pour les marques

    Depuis quelques années, le marketing d’influence prend de l’ampleur dans le paysage du commerce virtuel. C’est un fait, les internautes sont attachés aux recommandations des autres utilisateurs et notamment celles des influenceurs. Rappelons que 52 % des acheteurs en ligne se fient aux avis avant de prendre une décision. Autrement dit, la preuve sociale déclenche l’achat ! 

    Alors aujourd’hui, les atouts du marketing d’influence sont incontestables :

    • Meilleure visibilité pour les marques avec un taux d’engagement élevé ;
    • Nouveau canal d’acquisition client ;
    • Expérience client basée sur l’émotion et la relation de confiance.

     

    Investir dans l’influence marketing, c’est faire le choix d’un outil marketing judicieux, puissant et rentable.

    Les chiffres clés de l’Influence Marketing

    Le marketing d’influence affiche des chiffres records depuis 2020 et ne cesse de séduire les marques. Une tendance qui s’explique entre autres par un contexte sanitaire porteur et le développement des plateformes sociales comme Instagram ou TikTok. 

    Tour d’horizon des chiffres du secteur dans le monde :

    • 13,8 milliards de dollars consacrés au marketing d’influence en 2021 avec une projection à 15 milliards d’ici à 2022 (Source Oberlo). 
    • Depuis 2019, plus de 240 agences d’influence marketing ont été créées pour faciliter les processus de mises en relation. Rappelons qu’en 2015, seules 190 plateformes d’influence existaient. 
    • Toujours plus de campagnes d’influences : 2163 au troisième trimestre 2020 pour finir à 2901 à la fin de cette même année. (Source Influencer Marketing Hub) 

     

    Qu’en est-il du marché français ?

     

    L’influence marketing se porte très bien et les marques continuent d’investir dans ce secteur en effervescence :

    • 87 % des Français achètent en ligne, surtout depuis la pandémie ;
    • 18,2 % des internautes suivent un influenceur (surtout chez les jeunes) ;
    • Squeezie, l’influenceur n°1 en France, encore inconnu il y a 5 ans, compte désormais 16 millions d’abonnés soit 1 Français sur 4 ! ;
    • la vidéo de McFly et Carlito en réponse au défi lancé par E. MACRON a récolté 10 millions de vues en deux jours !

    Face à cet écosystème en plein développement, une école a même vu le jour pour préparer aux métiers du marketing d’influence ! Ffolozz propose ainsi aux jeunes d’intégrer un parcours de formation (en partenariat avec l’ISCPA – Institut Supérieur des Médias de Paris) les préparant aux métiers de l’influence marketing. 

    Le ROI du marketing d’influence

    Les marques se tournent de plus en plus vers les influenceurs, mais pourquoi un tel engouement ? Au-delà de tous les arguments que nous avons cités précédemment, il en est un de taille : le ROI ou Return on Investment. 

    Pour ceux qui prennent le temps de mesurer leurs performances – 67 % des entreprises –  les résultats sont éloquents :

    • Selon l’étude OBERLO, pour chaque dollar investi en marketing d’influence, votre plus-value est de 18 dollars. C’est 11 fois plus qu’un budget dédié à la publicité traditionnelle ! 
    • La majorité des spécialistes en marketing s’accordent à dire que l’influence marketing est bien plus rentable que le SEO, l’emailing ou encore la publicité sur les réseaux sociaux. 

    Si le ROI vous permet, de manière très significative, de connaître l’impact de vos campagnes, vous pourrez également observer votre EMV – Earned Media Value littéralement la valeur médiatique acquise. Cet indicateur traduit la visibilité de votre marque auprès des consommateurs et des influenceurs. Ainsi, la somme des mentions accordées vous apportera de précieuses informations sur la réussite de votre stratégie d’influence.

    New call-to-action

    Toujours plus de budget dédié à l’influence marketing

    Si les budgets explosent, c’est tout simplement parce que la majorité des responsables marketing utilisent le marketing d’influence. Le benchmark 2021 d’Influenceur Marketing Hub révèle que 83 % des entreprises dédient un budget spécifique à l’influence marketing. La corrélation est donc évidente !

    Quel budget consacrer au levier de l'Influence Marketing ?

    À la lecture de tous les rapports sur l’écrasant phénomène de l’influence marketing, il est clair qu’aujourd’hui, les marketeurs investissent davantage dans cette stratégie. Ainsi, 71 % ont déclaré cette année vouloir augmenter leur budget marketing d’influence par rapport à 2020. En 2019, seuls 57 % d’entre eux prévoyaient d’accroître leur budget marketing d’influence.

    Alors avec plus de 13 milliards dépensés en 2021, comment les entreprises, répartissent-elles leur budget ? Plus de la moitié consacrent 20 % de leur budget au marketing d’influence et elles sont prêtes à investir 40.000 €. 

    Tous ces chiffres révèlent une progression constante  de l’adhésion des marques à cette nouvelle stratégie marketing. L’influence marketing est un canal d’acquisition extraordinaire au ROI décisif. Pour aller plus loin, notre dossier thématique sur les budgets des campagnes d’influence contient une mine d’informations:

    New call-to-action

    Où les marques investissent-elles ?

    La tendance observée cette année est d’abord le recours aux micros (entre 10k et 100k abonnés) et nano-influenceurs (inférieur à 10k abonnés).  En effet, les marques privilégient la qualité à la quantité. Leur objectif est d’avoir une communauté engagée (même plus petite) plutôt que de rassembler un grand nombre d’abonnés inactifs. Plus proche de leur communauté, cette typologie d’influenceurs peut plus facilement multiplier les échanges et les partages. 

    Rappelons ici l’importance de collaborer avec des influenceurs qui aiment déjà votre marque et vos produits,  qui vous correspondent et partagent les valeurs de votre entreprise. L’engagement n’en sera que meilleur et garantira le succès de vos campagnes d’influence. 

    Ensuite, quels sont les plus gros canaux d’acquisition en matière d’influence marketing ?

    • Instagram est de loin la plateforme la plus populaire pour les marques. La plupart des agences marketing utilisent les posts sponsorisés et stories pour leur campagne d’influence. 
    • Facebook arrive en 2ᵉ position, suivi de près par YouTube, Twitter, Pinterest, TikTok, Snapchat puis LinkedIn.

    Le choix du réseau social reste primordial dans votre stratégie. Ce n’est pas parce que telle plateforme est populaire qu’il faut à tout prix y être présent. Ce qui est bon pour une entreprise ne le sera pas forcément pour une autre. Faites preuve de bons sens et analysez à la fois votre cible et le choix de l’influenceur. 

    Notre conseil pour 2022 : ne négligez pas Tiktok… le réseau qui connaît aujourd’hui la plus forte croissance avec l’arrivée de TikTok shopping. Avec ses un milliard d’utilisateurs, TikTok est sans doute un levier intéressant pour vos prochaines campagnes. Le nombre d’influenceurs y est passé de 35.528 à 106.104 en 2021 (source AFFDE)

    Les budgets de l’influence marketing explosent face aux tarifs des influenceurs

    Le budget de l’Influence Marketing dépend bien sûr d’un paramètre majeur, celui du tarif des influenceurs. Il est essentiel de noter qu’ils évoluent selon la taille de leur communauté, leur engagement, l’ampleur du dispositif et le contenu attendu. 

    Quels sont les tarifs moyens ?

    Les tarifs sont essentiellement fonction de la nature de la publication (post, Live, Reels, stories…) du réseau social utilisé et de la taille de la communauté de l’influenceur. Dans l’ensemble, les tarifs se sont envolés au cours des cinq dernières années.

    Voici quelques chiffres (tirés de notre étude Kolsquare):

    • un post Instagram coûte entre 150 € (nano-influenceur) et 5000 € (macro-influenceur) pour atteindre plus de 25 k€ avec un influenceur de plus de 3 millions d’abonnés ;
    • Sur Facebook, il faut compter entre 40 € et  800 € pour une publication – et plus de 6000 € au-delà de 3 millions d’abonnés ;
    • les vidéos YouTube se paient entre 2500 € et 18k€ – plus de 50k€ au-delà de 3 millions d’abonnés ;
    • TikTok et Snapchat affichent pour le moment entre 800€ et 10k€ pour atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros pour les plus gros influenceurs.

    Enfin, si vous décidez de sponsoriser un article de blog, sachez que le coût moyen est passé de 6.5 € en 2006 à 1 272€ en 2019, soit une augmentation de 195 fois !

    Un autre mode de rémunération

    Si les tarifs des influenceurs peuvent faire peur, il existe néanmoins une autre façon de les rémunérer. En effet, des études ont révélé qu’un tiers des marques payaient leurs influenceurs en leur donnant des échantillons de produits. Cette pratique souligne le fait que certaines entreprises préfèrent travailler avec des micros ou nano-influenceurs. Ces derniers sont alors heureux de recevoir un paiement en nature plutôt qu’en espèces. Compte tenu des tarifs appliqués par les influenceurs, ce sont donc principalement les grandes marques qui ont la possibilité de rémunérer les influenceurs avec de l’argent.

    L’Influence Marketing a encore de belles perspectives devant elle, mais pour les marques, la question du budget reste délicate. D’autant plus avec la multiplication des plateformes sociales, des influenceurs et des formats qui peuvent parfois rendre l’analyse difficile. 

    Alors pour intégrer ce levier dans votre stratégie, faites confiance à Kolsquare pour vos campagnes d’influence. Contactez nos experts qui sauront vous guider dans la mise en place et l’optimisation de vos budgets.

    New call-to-action