Publié le
29/6/2022

La montée en puissance des nano-influenceurs

Alors que la portée était initialement le facteur décisif pour de nombreuses marques pour collaborer avec des influenceurs, l'accent est en train de changer. Le marketing d'influence n'en est plus à ses balbutiements, et si certains domaines du secteur ont encore besoin d'être normalisés, comme la tarification, les marques ont commencé à analyser de plus près et à comprendre ce que signifie vraiment être un influenceur. Par conséquent, il est essentiel de connaître les avantages des nano-influenceurs et de les utiliser à l'avantage de votre marque.

Six personnes de face regardant leur téléphone, tablette ou ordinteur

La pandémie de Covid 19 a encore amplifié les opportunités pour les nano-influenceurs. Les consommateurs sont très critiques à l’égard de la publicité traditionnelle et offensive et valorisent plus que jamais l’authenticité et la transparence. Par conséquent, les marques tentent de trouver des créateurs de contenu fiables et dignes de confiance qui peuvent s’adresser directement à leurs followers avec leur contenu et les inciter à faire quelque chose. Bien sûr, la condition de base pour cela reste que les influenceurs eux-mêmes soient aussi de véritables fans du produit.

« L’attrait du nano talent est de vraiment creuser en profondeur dans des communautés spécifiques, au lieu d’essayer d’obtenir une portée maximale, car je pense que c’est là que les marques commencent à obtenir ces histoires plus humaines », explique la fondatrice du talent Bronagh Monahan, dans l’étude sur l’Influencer Intelligence.

Définition de la nano-influence

Le préfixe « nano » signifie « un milliardième » dans le système métrique. Par conséquent, le terme nano-influenceurs décrit les personnes qui ont environ 1 000 à 5 000 followers. Bien qu’une telle caractérisation soit logique et généralement acceptée, la tendance à classer les influenceurs en fonction du nombre de leurs followers est à l’opposé de ce que représentent réellement les nano-influenceurs.

Après tout, il ne s’agit pas de célébrités, mais simplement d’êtres numériques ordinaires qui ont une affinité avec les médias sociaux et exercent donc une grande influence sur leur petit public. Cependant, cette absence de statut de célébrité et leur faible portée sont maintenant exactement ce qui les rend si intéressants pour les marques. Les nano-influenceurs sont considérés comme plus authentiques que nombre de leurs homologues des grandes entreprises. Ils ont la réputation d’être plus accessibles et moins orientés vers le commerce, et accordent généralement plus de valeur aux réseaux sociaux et à un contenu honnête.

La situation est encore plus spécifique aujourd’hui avec les nano-influenceurs étudiants, qui ne sont que des adeptes du numérique mais ont grandi avec la technologie et les réseaux sociaux. Ils se déplacent dans les espaces numériques avec autant d’assurance que dans les espaces analogiques et sont particulièrement bien connectés numériquement. Par conséquent, leurs followers sont souvent aussi leurs amis, ce qui est particulièrement intéressant pour les marques dont les groupes cibles appartiennent à la génération Y ou à la génération Z. Une étude de Digital Information World montre que 52 % de la génération Z font confiance aux influenceurs qu’ils suivent et que près de 60 % s’engagent auprès des marques recommandées par les influenceurs.

Les statistiques clés sur les nano-influenceurs

Comme le montrent les données internes et les enquêtes de l’agence de marketing d’influence Aspire, 70 % des marques travaillent déjà avec de petits créateurs, ceux qui ont moins de 60 000 followers. Cela leur permet d’atteindre des audiences très engagées et de réduire leur coût par engagement (CPE). Cela peut s’expliquer par le fait que les nano-influenceurs, avec une moyenne de 3,69%, ont plus de deux fois plus d’interactions que les macro-influenceurs et sont généralement d’accord à 75% avec des collaborations basées sur des produits gratuits.

Dans son étude sur la montée en puissance des nano-influenceurs, Influencer Intelligence a publié des résultats actuels. Pour cela, 359 spécialistes du marketing – marketeurs, agences et consultants issus d’un large éventail de secteurs – ont répondu à une enquête en ligne. Le site web a constaté que près de 50 % des répondants considéraient les nano-influenceurs comme plus rentables. Parmi les autres raisons de la collaboration figurent le besoin des influenceurs d’établir une relation plus authentique avec leur public (43,7 %) et des taux d’engagement plus élevés (44,7 %).

La raison d’associer votre marque à des nano-influenceurs est claire : des taux d’engagement élevés et une voix authentique qui peut contribuer à la notoriété de la marque. Par exemple, 68 % des personnes interrogées souhaitent un contenu de haute qualité, et 41 % veulent des informations sur des sujets de contenu et des domaines d’expertise qui se démarquent des offres sursaturées et souvent trop curatées.

Que faut-il prendre en compte lorsqu'on travaille avec des nano-influenceurs ?

Les nano-influenceurs étant encore au tout début de leur carrière, s’ils aspirent à devenir des créateurs de contenu et des influenceurs professionnels, travailler avec votre marque pourrait être la première fois pour eux. Ce manque d’expérience est en fait considéré comme attrayant par de nombreux experts de l’étude Influencer Intelligence, car il facilite la collaboration. Néanmoins, 52 % des experts apportent aux nano influenceurs un soutien et un encadrement supplémentaires pendant le processus de campagne, car ils ont souvent un emploi à temps plein ou partiel en plus de leur travail en ligne.

Avant tout, vous devez viser des partenariats à long terme, car votre marque peut ainsi profiter de la croissance des nano influenceurs. 24% des répondants de l’étude Influencer Intelligence peuvent confirmer cette prévision. Toutefois, même si les perspectives des nano-influenceurs individuels sont prometteuses, une collaboration avec un groupe de nano-influenceurs est encore plus fructueuse. Fondamentalement, vous pouvez toujours atteindre un large et vaste public tout en gagnant grâce à des taux d’engagement élevés.

En fin de compte, vous pouvez déterminer si votre collaboration porte vraiment ses fruits en examinant principalement les commentaires, les likes et les partages. Vous devriez évaluer ces données ensemble, si nécessaire, et en discuter avec vos nano influenceurs selon les calculs de prix courants. Même si les cadeaux gratuits constituent au départ un bon début de coopération, l’équité vous dicte de promouvoir le professionnalisme de vos nano influenceurs.

Selon Elle Linton, nano-influenceuse, « le plus grand obstacle dans le secteur actuellement est que les différents niveaux d’influenceurs sont payés différemment. Actuellement, le travail lié à la création de contenu n’est pas pleinement reconnu. Si je crée du contenu pour une marque gratuitement, cela signifie que je ne fais rien pour payer mes factures. J’ai des factures à payer comme tout le monde« .

La stratégie susmentionnée aide non seulement les nano influenceurs, mais aussi leur marque, car un bon partenariat est toujours mutuel. 32% des personnes interrogées s’inquiètent du manque de contrôle résultant d’une rémunération faible ou nulle et de l’absence d’un accord formel.

Exemple de meilleure pratique pour les nano-influenceurs : Elle Linton

La nano-Influenceuse Elle Linton est une coach personnelle, une instructrice et une blogueuse qui compte actuellement 7 892 adeptes. Elle tente d’établir une communauté de fitness qui mesure le succès de l’exercice non pas en fonction de l’apparence du corps, mais de la sensation qu’il procure. « keep it simpElle » est donc à la fois une salle de sport, un bar à smoothies et un magazine hebdomadaire sur la santé.

La passionnée de fitness travaille à la fois avec Adidas Running et une plus petite marque de niche. En conséquence, l’athlète est également ambassadrice de la marque @LyvcyclingUK. La boutique en ligne s’adresse principalement aux femmes qui aiment le cyclisme et propose des guides et des vidéos en plus des vélos et des équipements. La marque elle-même ne compte que 14,4K followers sur Instagram.

A propos de Kolsquare

Kolsquare est la première plateforme européenne de marketing d’influence, une solution axée sur les données qui permet aux marques de développer leurs stratégies de marketing d’influence et de mettre en œuvre des partenariats authentiques avec des créateurs de contenu.Grâce à notre technologie, les professionnels du marketing peuvent identifier les meilleurs profils de KOL, gérer entièrement leurs campagnes de KOL Marketing, mesurer leurs résultats et comparer leurs performances aux meilleures pratiques. Kolsquare propose à des centaines de clients (Coca-Cola, Danone, Publicis, Orange, Sézane, Decathlon, etc.) les dernières technologies de Big Data, d’IA et de Machine Learning pour activer des partenariats inspirants et authentiques avec quelque 3 millions de KOLs (Key Opinion Leaders) ayant plus de 5 000 followers dans 180 pays, sur Instagram, TikTok, Twitter, Facebook et YouTube.En tant que Benefit Company depuis 2020, l’influence responsable est dans notre ADN et se trouve au cœur de tous nos partenariats avec les clients, les KOL et les fournisseurs.

Influencer Marketing Newsletter

Ne manquez rien avec notre newsletter !