• Se connecter
  • #1Month1InfluenceForGood : Une campagne inspirante fait couler beaucoup d’encre

    Deux jours avant Noël, l'influenceuse française Louise Aubéry alias @mybetterself, via Instagram et une compagnie d'assurance maladie, a créé un engouement sur l'iniquité menstruelle. Avez-vous manqué la campagne ? Pas d'inquiétude, voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.
    #influencermarketing
    #campaign
    #instagram
    #socialmedia
    #influencer
    4 min

    En France, 1,7 million de personnes sont touchées par la précarité menstruelle. Manger ou avoir accès à des protections menstruelles est un problème mondial et fait (encore aujourd’hui) partie de la réalité.

    Quelques jours avant Noël, l’assurance maladie sociale NutUus a décidé de lancer une opération de solidarité avec son ambassadrice, Louise Aubéry, alias @mybetterself, sur le web. Vous avez sans doute vu cette photo sur Instagram, en vous demandant pourquoi cette femme portait une couronne de tampons sous une pluie de dollars.

    Volontairement choquante, cette image et cette campagne visent à briser les tabous et à aider les femmes à lutter contre la précarité menstruelle en leur donnant accès aux produits menstruels. Comment cette campagne est-elle devenue virale ? Voici les éléments essentiels à prendre en compte.

    Utiliser l'Influence Marketing pour défendre les causes qui vous tiennent à cœur

    L’influenceuse Louise Aubéry n’hésite pas à défendre les causes qui lui tiennent à cœur. Féministe, body-positive, et maintenant défenseuse de la dignité de la période, Louise – comme beaucoup d’influenceurs – met en lumière le travail des associations et sensibilise un public beaucoup plus large à ces questions. En effet, son audience (surtout les Gen-Z) et son taux d’engagement élevé l’aident à encourager la conversion pour soutenir des associations à but non lucratif telles que NuUtus grâce à des dons.

    C’est ce qu’elle fait le 21 décembre lorsqu’elle a partagé un défi en ligne, comme certains l’ont déjà fait sur Instagram. Elle a, par ailleurs, expliqué que la mutuelle NuTUus et la marque Nana s’engagaient à donner des produits menstruels à l’association « Agir pour la Santé des Femmes ». Le résultat ? Plus de 900 000 likes en une seule journée – et pourtant, il s’agit d’une campagne de sensibilisation qui aborde la question de la période menstruelle.

    Les résultats sont en appel :

    • Plus d’un million de likes,
    • 5 000 commentaires,
    • 10 millions de personnes exposées à la cause.

    Précarité menstruelle : un sujet brûlant

    51% de la population mondiale a une période de menstruation. En France, et plus encore depuis la pandémie mondiale, les femmes qui ont leurs règles, en particulier dans les communautés à faibles revenus, sont souvent confrontées à un manque d’accès aux produits menstruels.

    Alors que l’Écosse est entrée dans l’histoire en février 2020 en adoptant une loi pionnière pour rendre ces produits gratuits, la France est à la traîne.

    Le 4 décembre 2020, lors d’une interview organisée par le média en ligne Brut, le Président Emmanuel Macron a été interrogé sur son point de vue sur cet sujet brûlant. Il a également annoncé que le gouvernement français allait prendre des mesures concrètes au cours du premier semestre 2021. Le ministre français des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a déclaré qu’il souhaitait réellement s’attaquer à ce tabou.

    Les « problèmes des filles » deviennent enfin les problèmes de tout le monde. Quoi que l’on puisse penser de cette campagne d’influence, la publication de @mybetterself et son implication dans une telle cause ont peut-être réaffirmé la nécessité d’un accès gratuit aux produits menstruels. Point final.

    Vous souhaitez collaborer avec un influenceur et commencer à toucher bien plus d’yeux et d’oreilles ? Demandez notre démo.