Quand Facebook décide de renommer Instagram et WhatsApp

Dernièrement, Facebook a annoncé un changement de nom à venir pour Instagram et WhatsApp. Pourquoi ce rebranding sur ces deux plateformes ? On vous explique.
#influencermarketing
#facebook
#instagram
#whatsapp
#influence
#marketing
4 min

« Instagram par Facebook » et « WhatsApp par Facebook », voilà les deux nouveaux noms divulgués à la presse par le géant américain. Ce dernier a annoncé vouloir clarifier l’appartenance des deux marques au groupe.

Hasard ou pas, dans le même temps, la justice américaine semble surveiller de près les activités de la firme. 

Des premières réponses à la justice américaine

En juillet dernier, Facebook écopait d’une amende de 5 milliards de dollars aux États-Unis pour avoir trompé ses utilisateurs sur leur capacité à contrôler la confidentialité de leurs données personnelles. 

Depuis, les autorités américaines enquêtent sur les acquisitions de Facebook, dans un souci de savoir si la firme aurait abusé ou non de sa position dominante auprès des autres acteurs pour prendre des parts de marché.

Même si ce n’est pas la première fois que Facebook fait parler de lui auprès de la justice américaine, il semblerait que les choses bougent. À commencer par ces changements de noms qui montrent une certaine volonté de la part de la plateforme de communiquer avec plus de transparence sur ses activités de rachat. 

Un re-branding comme moyen de reconquête

Ces dénonciations de violation de la vie privée dévoilées dans les médias ont naturellement entraîné une certaine méfiance de la part de nombreux utilisateurs. La récente panne Facebook ayant mis en lumière le système de reconnaissance d’images vient s’ajouter aux dernières actualités du groupe. 

Avec ces changements de noms, et grâce à l’affection portée par les utilisateurs auprès d’Instagram et WhatsApp, Facebook espère booster le capital sympathie de sa marque mère. 

Par ailleurs, ce re-branding pourrait être un moyen de reconquérir les jeunes utilisateurs, davantage friands d’Instagram, WhatsApp mais aussi de Snapchat. En effet, Facebook souffrirait d’une image vieillissante auprès des millennials qui passent pourtant 74% de leur temps libre en ligne (source : Forbes).

Reste à savoir où ces nouveaux noms apparaîtront. Pour l’instant, Facebook n’a pas précisé si cela concernera uniquement les Stores ou d’autres supports.