• Se connecter
  • Les best practices de l’influence marketing par Pimkie

    S’il y a bien une marque qui a su se relancer grâce au levier de l’influence marketing, c’est bien la marque française de prêt-à-porter Pimkie. Kolsquare est parti à la rencontre d’Emilie Cuenot, responsable des médias sociaux et de l’influence chez Pimkie, qui nous livre ses best practices en matière d’influence et de KOL marketing.
    #pimkie
    #bestpracticesinfluencemarketing
    #strategieinfluence
    4 min
    Cette interview est tirée de notre étude Mode et accessoires : l’influence marketing au cœur des performances des marques, disponible en téléchargement gratuit:

     

    New call-to-action

    Peux-tu te présenter - Quelle est ta fonction au sein de Pimkie?

    Bonjour Bérengère ! Je suis Emilie Cuenot, responsable des médias sociaux et de l’influence chez Pimkie. Mon rôle est d’assurer l’adhérence des réseaux sociaux et de l’influence à la stratégie de communication omnicanale de Pimkie. Je suis en constante recherche de nouveaux formats, de nouvelles collaborations pour que Pimkie garde une personnalité unique sur les réseaux !

    Quelle part prend le marketing d’influence dans vos stratégies globales marketing et communication ?

    Pimkie, c’est une marque jeune, libre, qui exprime sa personnalité à travers ses communautés. Par conséquent, l’influence occupe une place centrale dans nos stratégies globales marketing et communication. Elle doit être aussi bien porteuse des valeurs de marque que génératrice de trafic sur le site et en magasin. De la mise en avant régulière des collections par des micro-influenceuses à des collaborations 360° avec des macro-influenceuses, nous tenons à ce que notre stratégie soit en accord avec les modes de communication des 18-25 ans. Notre directeur général Yann Hinsinger nous pousse à innover, proposer, essayer de nouveaux formats de communication et donne une place majeure à l’influence.

    Quelle est votre vision de l’influence marketing ?

    Le poids des réseaux sociaux et de l’influence dans la stratégie globale marketing et communication a considérablement augmenté cette année. La crise du COVID-19 et les différents confinements ont accéléré la transformation des habitudes d’achat. Les réseaux sociaux se placent aujourd’hui comme une étape centrale, incontournable et décisive du parcours client en particulier chez notre cible, la GenZ. Les influenceuses agissent à la fois comme de véritables porte-voix pour les marques mais également comme des leaders d’opinions pour leurs communautés. Le métier de créateur de contenus fait désormais partie de la norme, les partenariats sont assumés, choisis en fonction des affinités, centres d’intérêts, valeurs de l’influenceur. Les marques doivent répondre à cette profonde transformation des comportements d’achat.

    Qu’est-ce qui fait le succès d’une campagne d’influence marketing ?

    Le succès d’une campagne d’influence dépend selon moi de plusieurs piliers. Chez Pimkie, nous travaillons avec des influenceurs alignés avec nos valeurs. Des créateurs de contenus ayant un lien avec la marque, une personnalité forte, des histoires à raconter. S’assurer que l’influenceur a une vraie affinité pour la marque, c’est garantir le succès d’une partie de l’opération. Nous étudions également la communauté de l’influenceur : l’âge, le pays de résidence, pour définir la cohérence avec notre cible et garantir que nous atteignons les bonnes personnes. Il y a évidemment également une question de cohérence calendaire et de qualité du produit. Pour finir, je pense que la médiatisation joue un rôle capital aujourd’hui pour garantir la visibilité des campagnes d’influence.

    Pour trouver les influenceurs affinitaires avec votre marque et créer des campagnes d’influence impactantes, utilisez notre plateforme Kolsquare :

     

    New call-to-action

    Quels sont les principaux indicateurs-clés de l’Influence Marketing aujourd’hui ?

    Aujourd’hui, nous mesurons l’impact de nos campagnes d’influence à travers différents KPIs, en fonction des objectifs fixés pour chacune. Nous analysons les performances de nos posts médiatisés, à travers le CPM, le CPC liés à nos campagnes. Nous analysons également le reach, les impressions, les interactions liés aux contenus publiés dans le cadre de nos opérations d’influence. Google Analytics est également un outil précieux pour estimer la puissance du trafic généré par chaque influenceur. Enfin, nous travaillons en étroite collaboration avec notre département web qui analyse les performances des campagnes. Des études de notoriété ou d’image peuvent également être mises en place dans certains cas.

    Que faudrait-il mettre en place pour améliorer la mesure de performance de ce levier ?

    Il est encore difficile aujourd’hui d’évaluer parfaitement les performances d’une campagne d’influence marketing. Nous savons tracer les actes d’achats directs mais il est toujours compliqué de savoir le poids de l’influence lorsque l’achat a lieu en magasin ou sur le site quelques jours après la visualisation du contenu. L’influence participe fortement à l’image de marque, à sa tonalité. Elle lui donne une puissance, un relais direct auprès des clientes. Au-delà du tracking automatique des campagnes, je pense qu’il faut mettre en place des études régulières, interroger la cible pour avoir une idée claire de l’impact de l’influence sur l’attrait des clients et prospectes pour la marque.

    Comment perçois-tu l’évolution de l’Influence Marketing dans le secteur mode et accessoires ?

    L’influence marketing s’est complètement installée dans le secteur de la mode et des accessoires. Les partenariats sont assumés, revendiqués, les influenceurs deviennent des ambassadeurs de marque au même titre que peuvent l’être des acteurs, sportifs, chanteurs. Certains influenceurs ont révolutionné les codes de la communication. Les 18-25 ans utilisent les réseaux sociaux comme principal canal d’achat. Les clientes peuvent visualiser un produit porté, échanger avec l’influenceur sur la taille, la matière, la coupe. Il y a une logique de crédibilité, de transparence des influenceurs auprès de leurs communautés. Elles agissent comme des modèles, des grandes soeurs, des conseillères. 

    Et enfin la question qui est sur toutes les lèvres : L’influence marketing permet-elle de booster vos ventes, de travailler la notoriété de la marque ou les deux ?

    Les deux évidemment !