Les Bleus et les réseaux sociaux : l’effet Coupe du Monde

Les joueurs n'ont pas gagné que sur le terrain, mais aussi sur les réseaux sociaux. Découvrez pourquoi.
#influencermarketing
2 min

Une chose est sûre, l’équipe de France a su nous faire vibrer jusqu’à la victoire.

On a découvert une équipe déterminée sur le terrain et soudée dans les vestiaires. Et cela grâce aux joueurs qui nous ont partagé leur quotidien sur les réseaux sociaux. Des scènes de fêtes et de bonne entente, il n’en fallait pas plus pour captiver la toile.

Selon une étude de Visibrain, l’équipe de France a été la plus populaire du Mondial sur Twitter, avec près de 4 millions de tweets.

L’événement a donc été largement bénéfique pour la plupart des joueurs qui ont atteint des records de visibilité et d’engagement.

La photo de Kylian Mbappé embrassant la coupe a, par exemple, été partagée plus de 180 000 fois sur Twitter en moins de 20h et a comptabilisé environ 5 millions de réactions sur Instagram.

Entre macro-influenceurs qui ont assis leur influence et petits nouveaux qui ont explosé leurs compteurs, les Bleus ont majoritairement développé leurs comptes sociaux.

Un mois après la compétition, tour d’horizon sur le gain en communauté acquis.

Une notoriété toujours plus étendue

Cette étude a été réalisée en comparant les communautés des joueurs français au premier jour de la Coupe du Monde (le 14 juin) et au 31 juillet (deux semaines après la victoire).

Sans surprise, ce sont bien les stars de ce Mondial qui ont gagné le plus d’abonnés.

  • Le jeune prodige Kylian Mbappé a ainsi augmenté sa communauté de 9,3 millions abonnés.
  • Le milieu de terrain charismatique Paul Pogba a gagné 4,8 millions d’abonnés.
  • Suivi de près par le féroce attaquant Antoine Griezmann avec 4,3 millions d’abonnés supplémentaires.

Plus intéressant, de nouvelles têtes émergent face au grand public :

  • Le nouveau chouchou des Français, N’Golo Kanté a gagné 2,1 millions de followers
  • Enfin, Raphaël Varane sort du lot avec un gain d’1,8 millions d’abonnés.

Enfin, le podium des footballeurs français avec la plus grande communauté est toujours trusté par Paul Pogba, Antoine Griezmann et Raphaël Varane.

Les véritables gagnants en influence

Une autre analyse permet de distinguer les joueurs qui ont le plus profité de ce Mondial. En effet, en classant les joueurs qui ont gagné le plus d’abonnés proportionnellement à la taille initiale de leur communauté, on peut facilement voir les vrais gagnants de la compétition.

Exit les Mbappé, Pogba ou Griezmann, la méga star c’est… Pavard ! Avec sa « frappe de bâtard » lors du match contre l’Argentine, le jeune joueur du Nord, alors méconnu du grand public, est devenu la coqueluche des Français, au point d’avoir sa propre chanson. La preuve avec sa communauté qui a augmenté de 1525% !

  • Steven N’Zonzi a vu sa communauté s’accroître de 812% !
  • La célèbre muraille tricolore Hugo Lloris a, quant à lui, gagné 247% d’abonnés.
  • Lucas Hernandez, qui s’est fait remarquer pour ses qualités de défenseur comme de pitre, est à +126% d’abonnés.
  • Adil Rami, qui n’a pas joué lors de ce Mondial, a tout de même gagné 120% d’abonnés.

Le mauvais élève : Olivier Giroud

Avec seulement 110 000 abonnés gagnés et une croissance de 2 %, l’attaquant Olivier Giroud termine dernier de nos deux classements. Preuve, s’il en fallait une, qu’Instagram est le grand réseau de l’influence.

Et oui, car si Olivier Giroud se retrouve à la traîne, c’est tout simplement parce qu’il n’a pas de compte Instagram. Une occasion manquée…