Influence marketing : comment générer plus d’engagements pendant la Coupe du monde

La Fédération internationale de football protège chichement ses droits. De quoi orienter les marques vers l'influence !
#influencermarketing
#coupedumonde
2 min

C’est le grand événement populaire à échelle mondiale, le rendez-vous incontournable des pays du ballon rond. Ce début d’été, la Coupe du Monde fait son grand retour en Russie.

Le monde va vibrer au rythme de cette compétition et chaque moment fort sera relayé et amplifié sur les réseaux sociaux.

Pendant plus d’un mois le sujet va envahir la toile !

En 2014, lors de la dernière édition, on pouvait déjà compter  plus de 350 000 tweets par jour au sujet de la Coupe du Monde.

Alors qu’aujourd’hui, près de 40 % de la population mondiale est active sur les réseaux sociaux et que le foot est le sport n°1 sur Instagram avec plus de 150 millions de fans, on peut facilement s’imaginer le volume de conversation à ce sujet cet été !

Problème : #FIFAiswatchingyou !

Afin de protéger les intérêts de ses sponsors officiels, la Fédération a sévèrement réglementé le marketing lors de la compétition. Impossible de faire directement appel aux joueurs (ou à la délégation française dans son ensemble) pour initier les conversations.

Chez Kolsquare, on pense que toutes les marques ont le droit de participer à cet engouement populaire.

Heureusement, la galaxie foot comprend bien d’autres personnalités influentes. Commentateurs, anciens joueurs, arbitres, footballeuses et même femmes de footballeurs… Beaucoup jouissent d’une visibilité sur les réseaux sociaux et sont libres de se lancer dans des partenariats lors de ce grand événement.

De plus, le gros atout des influenceurs digitaux est qu’ils ouvrent des possibilités à des marques à moyen ou petit budget marketing de se lancer dans l’aventure, sans avoir à débourser des millions pour un Pogba ou un Neymar.

Alors, prêt à marquer ? Contactez-nous !