Quand les influenceurs rendent un champ de fleurs… un peu trop à la mode

Il aurait été difficile de passer à côté de la tendance des influenceurs montrant leur côté bohème dans un champ de coquelicots en Californie... Si sur Instagram, les publications nous donnent envie de nous rouler dans l'herbe, la réalité est toute autre. On vous explique.
#influenceurs
#lakeelsinor
3 min

Passion florale...

Ce n’est pas la première fois que les influenceurs se prennent de passion pour un lieu à la beauté renversante. Désireux de dénicher les meilleurs « spots » possibles pour leurs photos, ils sont prêts à tout pour gagner en visibilité sur les réseaux sociaux. Seulement voilà, si le rendu est généralement porteur de likes et d’abonnés, les zones photographiables sont souvent, ensuite, délaissées…

 

Après la rue Crémieux à Paris et ses murs colorés, c’est la ville de Lake Elsinor en Californie et ses champs de coquelicots qui a fait les frais des touristes. Des touristes du monde entier qui ont voulu marcher dans les pas de leurs influenceurs préférés… aux dépens de la nature.

lake-elsinore-instagram

...Pas vraiment au goût de tout le monde

Il y a eu quelques influenceurs des médias sociaux qui ont décidé de tirer parti de la magnifique toile de fond. Nous avons assisté à une explosion d'intérêt et, tout à coup, à une foule de visiteurs. Nous n'avons jamais eu 50 000 ou 100 000 personnes dans cette ville en même temps.
Steve Manos
Maire de Lake Elsinor

Comme l’a rapporté le New York Times dans un de ses précédents billets, après une floraison exceptionnelle des champs de Lake Elsinor, les Instagrameurs sont arrivés en masse. Entre les pauses 100% travaillées qui durent des heures et les amoureux qui s’y tiennent assis, les fleurs ont quelque peu souffert de ces passages intempestifs.

Pendant le week-end de la Saint-Patrick, il y a quelques jours, pas moins de 100 000 visiteurs ont déboulé dans la charmante ville californienne. Le but ? Capturer un instant floral, la tête dans les champs et… les pieds sur les coquelicots.

Forcément, face à cette cohue de visiteurs, des mesures ont dû être prises pour préserver la beauté des champs de Lake Elsinor. Notamment, pour éviter de nouveaux incidents après la morsure d’un visiteur par un serpent et l’accident d’un agent. Si le maire de la ville, Steve Manos, a décidé de ne proposer que des navettes pour se rendre sur les « lieux du crime », c’est notamment suite aux plaintes des habitants sur les réseaux sociaux.

En effet, c’est avec le hashtag #Horribleperson que les citoyens ont miné toutes les photos d’Instagram géolocalisées à Lake Elsinor. Une mention qui n’a fait que renforcer les tensions face aux adeptes de ces plans uniques.

Quand la beauté d'Instagram prend le pas sur la beauté naturelle

Comme évoqué plus haut, ce n’est pas la première fois que des rues ou des endroits du monde entier font l’objet d’une affluence omniprésente. Paris, New-York, Londres et maintenant Lake Elsinor sont tout autant d’endroits aux forts potentiels de photographie.

Ce n’est un secret pour personne non plus : les influenceurs numériques parviennent à conduire des foules au bout du monde et cet exemple ne fait que le confirmer. Véritables leaders d’opinion, ces Instagrameurs, blogueurs et influenceurs en oublient parfois le respect des choses simples de la vie. À l’instar de ces champs de coquelicots piétinés.