Déc 2022 / Blog / Stratégie d'Influence

Que sont les Google Web Stories et pourquoi les spécialistes du marketing d’influence devraient-ils les utiliser ?

La popularité du format des stories pour les médias sociaux est plus forte que jamais. Les stories offrent aux créateurs une occasion unique de créer un contenu hautement interactif. Et il est clair, d'après les statistiques, que sa popularité ne montre aucun signe de fléchissement. C'est peut-être pour cette raison que Google a décidé de s'y mettre en lançant Google Web Stories.

Principaux points à retenir:

  • Les Web Stories de Google sont similaires à d’autres contenus de type Story: elles permettent aux internautes d’exploiter un contenu composé de vidéos, d’images et de textes, de manière à raconter une histoire. 
  • Les Google Web Stories peuvent être présentées comme un contenu autonome ou être intégrées à des pages Web existantes.
  • Google propose des outils de glisser-déposer avec des templates et d’autres éléments personnalisables pour aider les créateurs à créer leurs Google Web Stories en « moins de cinq minutes ».
  • L’année dernière, Google a révélé qu’il y avait déjà 20 millions de Web Stories en ligne, et que 100 000 nouvelles stories étaient ajoutées chaque jour. En moyenne, une personne consulte 1,7 Google Web Stories pour chaque story qu’elle ouvre.

 

La popularité du format story pour les médias sociaux est plus forte que jamais. Jetez un coup d’œil à Instagram, la société qui a développé le plus célèbre partisan du format, qui a accumulé des statistiques assez impressionnantes

  • Plus de 500 millions d’utilisateurs actifs quotidiens de Stories Instagram
  • 86,6 % des utilisateurs d’Instagram postent des Stories
  • 70 % des utilisateurs regardent des stories quotidiennement

Mais l’attrait des stories ne se limite pas aux médias sociaux. Une recherche menée par Forrester Consulting en 2019 a révélé que, lorsqu’il s’agit de contenu éditorial, 64 % préfèrent les stories web mobiles tappables qui présentent des visuels interactifs plutôt que de faire défiler la version article du même contenu. Ce chiffre passe à 75 % lorsque le contenu est lié au sujet préféré de l’utilisateur. 

New call-to-action

Que sont les Google Web Stories ?

Les Google Web Stories sont une mise à niveau du format anciennement connu sous le nom de AMP stories. Interactif et axé sur la vidéo, c’est un contenu qui permet aux créateurs de partager des informations sur un sujet de manière dynamique. 

Elles peuvent également inclure des images, du texte, des animations, des AdWords, des liens et des appels à l’action (CTA) – le public passant d’un cadre à l’autre comme il le ferait dans une Story Instagram.

Google les présente comme du contenu qui peut être créé en cinq minutes – la création est donc aussi simple pour les utilisateurs qu’elle l’est pour les Stories Instagram. 

Ils sont également conçus pour être facilement découverts par les publics. Les utilisateurs peuvent les ajouter en tant que pages individuelles sur votre site Web, afin qu’elles soient indexées et fassent surface dans les résultats de recherche pertinents, ou elles peuvent être intégrées dans des pages existantes, comme une vidéo YouTube intégrée. 

Les Google Web Stories peuvent également être utilisées dans :

  • Carrousels dans Google Recherche
  • Bulletins d’information
  • Ou être liées à partir des médias sociaux 

Elles sont flexibles, faciles à créer et faciles à trouver. Alors, comment les créateurs commencent-ils ?

Que contient une Google Web Story ?

Une Google Web Story typique se compose de trois parties :

  1. L’affiche. Il s’agit de la première chose que l’on voit dans le cadre d’une histoire Web Google. C’est un peu comme l’emballage d’un produit, il doit donc inciter le public à l’ouvrir et à voir ce qu’il contient, tout en lui donnant une idée de ce qui l’attend. 
  2. La page de couverture. Il s’agit de la première « page » du contenu lui-même. Elle doit donc indiquer au public que l’action commence.
  3. Les pages de la story. Ce sont les cadres individuels qui suivent la couverture, à travers lesquels le créateur raconte l’histoire qu’il souhaite, en partageant des informations et des actifs dans un récit cohérent – un peu comme une Story Instagram de marque ou d’influenceur.

Comme toujours, c’est ce que les créateurs font de ces trois parties qui compte. À l’instar des bonnes histoires sur les médias sociaux, les meilleures Google Web Stories sont celles qui sont dynamiques et expérientielles – y compris le texte à la première personne, les stories en direct, les contenus éducatifs, les quiz et les sondages

Les créateurs doivent être conscients des sujets, et savoir si leur public s’aligne sur les sujets les plus demandés. Selon les données Google de 2021, les Web Stories sur le divertissement, les célébrités, le sport et les jeux sont très demandées. 

Enfin, une bonne Web Story Google adhère aux meilleures pratiques de contenu pour la plateforme. Par exemple, Google a également révélé en 2021 qu’un utilisateur lira en moyenne 11 à 15 pages d’une Google Web Story. Les créateurs doivent donc inclure les informations ou les éléments les plus importants de leur récit dès le départ – tout ce qui se trouve après la page 15 sera potentiellement ignoré. 

Comment créer une Google Web Story ?

Google a simplifié le processus de création d’une histoire Web afin de faciliter la vie des créateurs et a ajouté quelques outils supplémentaires pour les aider. Voici un aperçu de la manière de créer votre première Google Web Story :

1. Storyboarding

Assurez-vous que toutes les bases sont couvertes et que toutes les informations clés sont incluses au bon endroit grâce à une planification de base. Utilisez le modèle de script de storyboard de Google pour élaborer votre récit avant de commencer la création du contenu.

2. Logiciel d'édition

Plusieurs options s’offrent aux créateurs lorsqu’il s’agit de créer et de modifier une Google Web Story. Ceux qui ont des compétences de développeur peuvent créer une Story avec des éléments personnalisés en utilisant AMP en suivant ce tutoriel. Si vous n’êtes pas un développeur expérimenté, n’ayez crainte: Google propose des options sans code comme le plugin Web Stories for WordPress. Ce constructeur de type glisser-déposer comprend des modèles pour simplifier le processus – découvrez-le ici

3. Test

Après avoir créé votre Google Web Story, assurez-vous qu’elle fonctionne en la soumettant aux outils de test suivants :

4. Mettez en ligne

Si vous êtes satisfait de votre story et qu’elle a passé les tests, il est temps de la mettre en ligne en appuyant sur le bouton « Publier » dans l’éditeur visuel. 

Comment optimiser le référencement pour les Google Web Stories ? 

Les Google Web Stories faisant partie de pages Web ou étant autonomes, les créateurs doivent s’assurer que les meilleures pratiques de référencement standard sont appliquées. Cela inclut :

  • Assurez-vous que des métadonnées sont incluses pour chaque page afin de permettre aux moteurs de recherche et aux fonctions de découverte de comprendre et de capter le contenu.
  • De même, toutes les images doivent inclure du texte alt pour s’assurer qu’elles peuvent être découvertes correctement.
  • Les vidéos doivent être sous-titrées pour être accessibles et pouvoir être visionnées sans le son. 
  • Limitez les titres des articles à 90 caractères ou moins
  • Enfin, les utilisateurs doivent inclure toutes les Google Web Stories dans leur plan de site, avec les datas structurées AMP requises

Quels sont les avantages des Google Web Stories et pourquoi les influenceurs devraient-ils les utiliser pour leur marketing ?

Outre la facilité d’utilisation et l’intérêt considérable pour les formats d’histoires en général, certains avantages clés font des Google Web Stories une opportunité intéressante à utiliser par les influenceurs dans leurs efforts de marketing. 

Nouveau canal = nouvelles opportunités

Les Web Stories de Google doivent être considérées par les influenceurs comme un tout nouveau canal pour atteindre de nouveaux publics. Elles sont différentes des stories sociales – elles ne disparaissent pas après 24 heures, elles peuvent figurer aux côtés d’autres contenus sur un site Web – elles offrent aux spécialistes du marketing d’influence la possibilité de faire quelque chose de différent et d’interagir avec les publics d’une manière nouvelle et engageante. C’est une proposition passionnante pour les influenceurs qui cherchent toujours des moyens créatifs de développer et d’étendre leur marque. 

La croissance devrait également être le but du jeu. L’année dernière, Google a révélé qu’il y avait déjà 20 millions de Web Stories en ligne, et que 100 000 nouvelles stories étaient ajoutées chaque jour. Des éditeurs comme VICE, Inverse et Refinery29 les utilisent déjà à plein régime. Il s’agit d’un format hautement partageable, avec lequel les audiences sont désireuses de s’engager. Cette même étude de Google a noté que les utilisateurs regardent presque deux histoires de plus pour chaque Google Web Story qu’ils ouvrent. 

Un format monétisable

Les Google Web Stories offrent potentiellement aux spécialistes du marketing d’influence un retour sur investissement également. Il est relativement simple de monétiser les Google Web Stories, avec des options telles que AdSense, Ad Manager, les annonces d’affichage, les liens d’affiliation et les CTA. Google n’exige pas un pourcentage des revenus créés, ce qui souligne la valeur de la plateforme pour les spécialistes du marketing d’influence. 

Une image de marque authentique

Contrairement aux plateformes concurrentes et aux canaux sociaux qui contrôlent l’apparence du contenu et prédéterminent l’UX, les Web Stories de Google permettent aux créateurs de produire un contenu adapté à leur marque, grâce à la flexibilité offerte par un codage personnalisé et des modèles très personnalisables. Ainsi, tout ce que génère un influenceur peut rester fidèle à l’identité qu’il a travaillé dur à construire, et comme le contenu se trouve sur son site Web, il en conserve les droits d’auteur. 

Lorsque vous créez des stories sur des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Snapchat, vous vous appuyez sur l’interface de la plateforme. Avec Google Web Stories, vous disposez d’un contrôle complet du code. Vous pouvez intégrer vos Web Stories sur votre site Web et les utiliser pour créer du contenu multiplateforme. Et comme elles se trouvent sur votre site Web, vous détenez les droits d’auteur du contenu.

Croissance et amélioration

Comme il s’agit de Google, l’analyse est au cœur du format. Chaque story peut être analysée avec Google Analytics ou le tableau de bord Web Stories Insights, offrant ainsi aux spécialistes du marketing des données concrètes pour faciliter la prise de décision et garantir que le contenu reste proche de toute stratégie de marketing numérique. 

Les créateurs doivent s’intéresser de près à la performance et à la qualité lorsqu’il s’agit de Web Stories, car Google a clairement indiqué qu’il prendrait des mesures contre les Web Stories de mauvaise qualité, de type clickbait. Il s’agit notamment des Stories qui incluent des ressources de faible qualité, des récits trop commerciaux ou du contenu « teaser » utilisé comme bande-annonce pour le contenu hébergé ailleurs. 

En résumé, si les Google Web Stories ne sont pas aussi connues que d’autres formats, il s’agit d’un format en pleine expansion et le moment est venu de prendre de l’avance et de commencer à créer.

 

Kolsquare, plateforme data-driven d’Influence Marketing, aide les marques à optimiser chaque étape de leur campagne d’Influence Marketing grâce à la data et au Machine Learning. Une solution qui permet d’identifier les profils adaptés à une campagne dans un catalogue de plus de 3 millions de KOLs, Key Opinion Leaders, mais aussi de mesurer et analyser les performances de chaque campagne. Kolsquare, c’est une trentaine d’experts qui vous accompagnent tout au long de l’année dans la mise en place de vos stratégies d’influence pour construire des campagnes performantes et accroître votre connaissance du secteur de l’Influence grâce à des études, des baromètres et des insights enrichissants.