Découvrez Kolsquare, la plateforme qui crée le match parfait entre les marques et +1M influenceurs sur 4 réseaux.

Influence marketing : du contrat au brief pour sa campagne, quel exemple suivre ?

Le contrat avec des influenceurs est une étape cruciale. Là où tout peut basculer. Le brief a également toute son importance dans une campagne d'infuence marketing. Zoom ce qu'il ne faut pas oublier.
#influencermarketing
2 min
CONTENU
  • Ford
  • Kelloggs
  • Netflix
  • Pilot
  • Wargaming
  • Vinted

Campagne Simone Pérèle - Inspirer sa cible grâce aux bons influenceurs

Télécharger l'étude

Lorsqu’elles programment une campagne d’Influence Marketing, les marques s’interrogent sur son aspect juridique et légal. Comment travaillent les influenceurs ? Combien faut-ils les payer ? Faut-il faire un contrat ?

La partie juridique peut être un sujet délicat dans le cadre d’une campagne d’influence. Parfois peu expérimentées, les deux parties prenantes peuvent à terme se retrouver dans des situations difficiles.

Le brief a, au premier abord, « moins de conséquences » sur l’annonceur et l’influenceur puisqu’aucun terme juridique n’y est prévu. Il est néanmoins primordial pour les deux parties afin de garder une trame claire durant la campagne.

Faut-il faire un contrat avec les influenceurs ?

Pas de faux-suspense : la réponse est oui.

Quelle que soit la prestation que vous concluez avec l’influenceur, qu’il soit un micro influenceur ou macro influenceur, il est nécessaire de la contractualiser. Les conditions de sa rémunération représentent par exemple un point important. Cette rémunération peut s’effectuer sous plusieurs formes :

  • Une rétribution financière,
  • Un ou plusieurs produits offerts,
  • Une invitation à un événement organisé par la marque,
  • Un voyage,
  • Etc…

Le pourquoi et le comment de la campagne doivent également être précisément définis. Rien de mieux que de rédiger un contrat pour s’assurer que toutes les parties comprennent les enjeux derrière la campagne.

Dans le contrat, plusieurs sujets sont donc à aborder afin de s’assurer de la protection et de la sécurité des deux parties. Les clauses de ce contrat doivent être les plus précises possibles.

Cette tâche n’est pas simple à réaliser. L’expertise d’un avocat est souvent nécessaire car cette collaboration requiert parmi d’autres des connaissances en droit  d’image. Il devient parfois complexe pour les marques de rédiger chacun de ses contrats en prenant en compte les conditions spécifiques à chaque influenceur.

C’est pourquoi les experts et plateformes d’influence restent d’une grande aide pour accompagner les entreprises tout au long de leur campagne et limiter les risques, notamment au moment de l’activation des influenceurs.

Parmi d’autres prestations, ces plateformes prennent en charge la partie juridique et contractuelle (tarification, paiement, durée de la campagne, etc.).

Comment travaillent les influenceurs digitaux ?

Comme tout ambassadeur de marque, les influenceurs digitaux attendent deux choses des marques avec qui elles travaillent :

  • Une relation saine, dans laquelle leur travail et leur communauté sont respectés
  • Une rémunération à la hauteur de leur investissement

Chez Kolsquare, nous supportons le travail des influenceurs et les reconnaissons comme des médias en tant que tels. Un influenceur ou une influenceuse est avant tout un professionnel dont le métier consiste à construire et travailler une image ainsi qu’animer une communauté. Il est donc normal que la marque qui souhaite capitaliser sur cette image le rémunère.

À ce titre, faire un contrat est un aspect important. Le réaliser dans les meilleures conditions l’est sans doute encore plus. N’oubliez jamais que l’influenceur est votre partenaire. Il sera votre image pendant toute la durée de l’opération digitale.

Plus vos relations sont saines, moins vous prenez de risques. Veillez à respecter votre part du contrat, comme il veillera à respecter la sienne.

Une communication régulière tout au long de votre partenariat permettra de créer des relations bienveillantes et amicales. Une totale transparence générée par les deux parties n’en sera que bénéfique.

Et le brief dans tout ça ?

Au même titre que le contrat, le brief dans une campagne d’influence marketing est une étape cruciale du « processsus ». Il suit généralement la rédaction et la signature du contrat.

Il est primordial pour l’annonceur qui souhaite collaborer de manière saine avec un influenceur de lui faire parvenir un brief clair et précis. Pourquoi ? Tout simplement pour que ce dernier puisse comprendre son rôle et les objectifs attendus dans la campagne à laquelle il participe.

Si le contrat constitue une base, le brief en est une autre puisqu’il servira tout au long de la mise en place des différentes opérations marketing. Il est souvent rappelé qu’il représente notamment 30% du travail d’équipe sur un projet.

Quel est l'intérêt de mettre en place un brief ?

Comme évoqué légèrement plus haut, le brief permet aux deux parties de comprendre leurs rôles respectifs et les objectifs de chacun. Il est en réalité une sorte de « rappel » des intentions de base et des lignes directrices du projet. Selon l’acteur de la campagne, le rôle de ce brief diffère :

  • Pour les influenceurs : il leur permet de se recentrer sur le message prévu, notamment dans le cas d’une campagne d’influence étalée sur plusieurs mois,
  • Pour les annonceurs : il leur permet d’invalider possiblement des contenus qui ne respecteraient pas le brief de départ.

 

L'influenceur peut-il influer sur le brief ?

La réponse est sans conteste : oui !

Grâce à son expertise et surtout à la connaissance parfaite de sa communauté d’abonnés, l’influenceur avec lequel la marque collabore peut tout à fait influer sur la direction d’un brief.

Et pour cause, le brief doit avant tout rester un « cadre » pour la bonne collaboration entre les deux parties. Il ne doit donc pas enfermer les idées des uns ou des autres et ne pas laisser leur créativité parler.